top of page
Rechercher

8 conseils pour une transition végétarienne efficace

Dernière mise à jour : 16 août 2022


protéines végétales, légumineuses, légumes
protéines végétales

Hello les Veggies !


C'est décidé ! Vous voulez améliorer votre mode de vie et devenir végétarien, mais vous ne savez pas comment passer à l’action, car c'est le flou total pour trouver les bonnes informations. Je vous comprends. Je suis passée par là.

Pas de panique ! Voici 8 conseils à adopter pour passer de l'envie à l'action, et apprendre à voyager vers une cuisine végétarienne multi-sensorielle aux nombreux trésors culinaires. Essayez ! et vous adopterez très vite le mode de vie végétarien !



#1 Je veux devenir végétarien parce que...


Commencez par lister vos motivations : Quelles sont vos raisons : est-ce pour votre santé, pour l’environnement, pour limiter la souffrance animale, par simple dégoût de la viande et autres produits animaliers, pour toutes ces raisons, etc. ?



#2 Identifiez vos nouvelles habitudes à mettre en place


Il s’agir d’abord de lister vos habitudes actuelles du lever au coucher.

Puis de choisir celles que vous souhaitez modifier.


Par exemple : « J’ai l’habitude d’acheter de la charcuterie en supermarché, de manger tous les jours de la viande rouge », « Je ne mange pratiquement pas de légumes », « Je cuisine peu ».


Et ensuite les remplacer par les nouvelles habitudes à mettre en place.







Quelques exemples qui m’ont aidé à démarrer ma transition :


  • Je consomme plus de légumineuses

  • Je vais au marché faire mes courses

  • J’apprends à faire une recette maison végétarienne

  • Je teste un nouvel aliment chaque semaine

  • Tous les dimanches je prépare mes repas végétariens à l’avance, pour 3 ou 4 repas

  • Je fais une liste de courses de produits sains et je m’y tiens




#3 Passez à l’action


Passer à l’action c’est de passer de la définition de votre objectif et de vos nouvelles habitudes, à la création de petits changements de tous les jours.


Voici un exemple de PLAN D’ACTION à étaler sur une durée qui vous convient

(1 mois, 6 mois, 1 an, etc.).

Nouvelles habitudes transition alimentaire végétarienne
Mon plan d'action - Mes nouvelles habitudes

Astuces : prenez le temps de faire un planning à la semaine, et une liste de courses, à respecter scrupuleusement. Vous serez moins tenté d’acheter des aliments que vous souhaitez réduire ou supprimer. Remplissez votre frigo de nouveaux aliments, et n’oubliez pas : plus vous avez de choix et plus vous pourrez expérimenter et varier les plaisirs.


Utilisez L’EFFET CUMULE (compound effect)

Ce sont de petites actions répétées régulièrement sur votre alimentation qui vont impacter votre transition alimentaire sur le long terme. Plus vous répétez ces actions et plus leurs effets se cumulent. Les répétitions se transformeront en automatisme. Petit à petit vous vous reprogrammez.


Vous pouvez aussi dédier un jour par semaine à une alimentation exclusivement végétarienne : remplacez les protéines de la viande ou du poisson par des protéines végétales tel que les pois chiches, sous forme de houmous par exemple, ou par des lentilles ; remplacez le lait de vache par d'autres laits végétaux comme le lait d'amande, le lait de soja ou le lait de riz. Décidez d'attribuer le même jour de la semaine, ce sera plus facile pour tenir votre objectif, et vous habituer au changement. Puis faites le 2 jours par semaine, etc.

Les pensées mènent aux actions et les actions créent les habitudes


#4 Prenez votre temps


Ne vous inquiétez pas si vous estimez avoir besoin de plus de temps qu'un simple déclic. Devenir végétarien demande de s'y habituer, mais aussi de déterminer ce qui fonctionnera le mieux pour vous.

Le plus simple est de démarrer votre changement d’alimentation tranquillement chez vous. Vous ne serez pas confronté au regard d’autrui, et vous n’aurez pas à répondre aux remarques de votre entourage.

Vous testez, vous découvrez, et plus vous avancez dans ce changement, plus vous vous affirmez sur votre choix de transition végétarienne, et mieux vous aborderez ce nouveau mode de vie, à l’extérieur de chez vous, chez des amis, au restaurant, etc.

ASTUCE : Notez sous forme de liste ou carnet de bord , sur papier, sur votre pc ou mobile, les petits changements apportés quotidiennement, et faîtes le point un mois plus tard : vous verrez ce qui a marché et ce qui peut être amélioré.


#5 Sortez de votre zone de confort alimentaire


Allez explorer de nouvelles saveurs, tester de nouveaux aliments.

Quand j’ai débuté, j’avais tellement l’habitude d’acheter les mêmes produits, les mêmes aliments, et de préparer très souvent les mêmes plats, que je me suis rendue compte de mon peu de connaissances sur l'incroyable diversité de produits issus de l'alimentation végétale. Il existe des milliers de recettes végétariennes aux quatre coins du monde, et vous pourrez tout à fait préparer des variations intéressantes à partir de vos anciens plats préférés à base de viande ou de poisson. Sortez, explorez les magasins bios, les primeurs, allez sur les marchés classiques, ou exotiques et offrez à vos papilles de nouvelles saveurs. Faîtes des mélanges que vous n'auriez jamais osé, testez, et adhérez..ou pas, mais surtout FAITES VOUS PLAISIR !

Quand on devient végétarien, on prend mieux conscience de ce que l'on met dans sa bouche pour se nourrir. Vous verrez que, naturellement, vos choix de produits se tourneront vers des aliments plus sains, plus riches, plus variés, plus nutritifs.

N'hésitez pas à partager vos découvertes, en en parlant autour de vous, ou en postant une photo de vos nouveaux plats, sur vos réseaux sociaux, et pourquoi pas inviter vos amis et leur préparer un plat végétarien, ou les emmener dans un restaurant exclusivement végétarien. Partager un bon repas est un moment précieux, et cela permettra de faire découvrir à vos invités de nouvelles recettes, et de leur donner envie d'autre chose.


Si vous avez le budget, offrez-vous 2 ou 3 livres de recettes végétariennes, cela vous inspirera au début. Si vous préférez picorer vos recettes sur internet, le choix est vaste, les sites de cuisine proposent de plus en plus de recettes veggie. Les réseaux sociaux Facebook, YouTube, Instagram, sont un bon moyen de trouver rapidement des idées.

livres de recettes végétariennes
veggie in the city, livres de recettes végétariennnes

#6 Continuez d’apprendre


Ce n’est pas facile d’être végétarien ou vegan dans le monde actuel. Cela demande beaucoup de courage et surtout beaucoup de curiosité. La plupart des gens se réfèrent au mode alimentaire omnivore, et/ou carnivore. Pour beaucoup de personnes c’est un nouveau concept, alors que le végétarisme est à l’origine des civilisations.

Il est important de vous allouer du temps pour mieux comprendre votre besoin de changement, et comment vous allez procéder à cette transition végétarienne, tout en équilibrant votre alimentation ; et cela passe par le besoin d’en connaître davantage sur les variétés de végétarisme, d’ancrer sa motivation, de découvrir de nouveaux aliments, et de s’organiser dans son quotidien.

Allez voir les salons ou festivals végan, il y a beaucoup de choses à découvrir : de nouveaux aliments, des livres de recettes, des vêtements élaborés avec des matières végétales, des ateliers culinaires.


Il y a quelques temps je me suis inscrite en tant que bénévole sur un festival végan. J’y ai rencontré des végétariens, des végétaliens et même des omnivores curieux de découvrir le festival. J’ai pu interagir avec chacun des organisateurs ou bénévoles, et échanger sur leur manière d’aborder leur transition alimentaire. Ce fut très enrichissant.

Vous pouvez aussi participer à des conférences, à des ateliers de cuisine végétarienne, ou même décider de suivre votre futur « mentor » du végétarisme (une personne que vous admirez, une personnalité connue ou non, qui publie régulièrement sur les réseaux sociaux, sur son blog ou qui a écrit sur le sujet).

C’est par votre curiosité que vous avancerez progressivement dans votre transition végétarienne.

#7 Demandez de l’aide


N’hésitez pas à demander aux restaurants une adaptation végétarienne de leur plat carnivore ou de poisson. Je vous recommande vivement d’aller sur les sites spécialisés pour aller chercher de l’information. Vous pouvez aussi vous inscrire sur des pages Facebook dédiées au végétarisme ou véganisme. Posez des questions : « où est-ce que je peux acheter du fromage vegan ? Par quoi puis-je remplacer les œufs dans les gâteaux ? »


Il y a toute une communauté, très sympa, qui pourra répondre à vos demandes, car dans leur esprit, plus il y a de questions d’internautes, et plus il y a de changements dans le monde vers une alimentation plus saine et respectueuse des animaux et de l’environnement. C’est du « win-win », tout le monde y gagne. Eux aussi sont passés par cette étape de transition alimentaire, et certains sont devenus experts dans le remplacement des protéines animales, ou dans les façons de cuisiner tel ou tel aliment. N’hésitez pas, demandez !



Personnellement, j’ai participé à une étude proposée par l’AVF (Association Végétarienne de France). Je me sentais un peu seule dans ma transition alimentaire, et j’ai voulu voir si d’autres, comme moi avaient les mêmes difficultés. Il n’y a rien de plus réconfortant que de se renseigner ou de demander conseil, pour rendre plus facile votre courbe d’apprentissage.


N’hésitez pas à demander conseil à votre médecin généraliste, aux nutritionistes et diététiciens, qui accepteront de vous répondre, surtout s’ils sont « Veggie friendly ».

N’ayez pas peur : vous n’êtes pas seul(e) !


#8 Ne lâchez rien !


Assurez-vous de vous rappeler régulièrement les raisons pour lesquelles vous avez choisi de changer votre mode alimentaire, voire votre mode de vie, et d’apprécier les bénéfices dégagés chaque jour. Vous avez fait le bon choix. Vous constaterez que le passage au régime végétarien, voire vegan, est bien plus facile que ce que vous imaginiez.

N’entrez pas dans un conflit mental : si les choses n’avancent pas comme vous le souhaitez, il est important de vous arrêter un instant, car cette pause pourra être bien plus productive que vous ne l’imaginez. Cela peut vous permettre de faire le point et de lister les nouvelles étapes à franchir.

Soyez honnête avec vous-même et réfléchissez bien à ce que vous voulez vraiment faire et obtenir. Entourez-vous de personnes qui voient des opportunités dans le changement, et il vous sera lors plus facile de cultiver cette approche de la vie. Plus la cause de votre investissement sera importante pour la société et plus elle aura un impact positif sur un grand nombre de personnes, et plus il vous sera facile d’y travailler.

Au final, végétaliser son assiette n’est pas si difficile, et vous verrez que vous pouvez vivre mieux en mangeant autrement.


Si vous croyez en vous, votre nouvelle façon de vivre deviendra votre seconde nature.

N’hésitez pas à partager votre expérience en laissant un commentaire.




1 268 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page